Série de portraits réalisés à Compiègne début 2020. Le principe de la plateforme Bip-Bop est de mettre et gérer les relations entre des personnes ayant besoin de service : courses, visites de convivialités, informatique… et des bénévoles le proposant. La plateforme s’occupe d’organiser les rencontres, les rendez-vous et instaure un climat de confiance.

Extraits textes

Madame Bensaïd et Monsieur Thomas

Madame Bensaïd a 66 ans et vit seule désormais. Son mari est décédé il y a 3 trois ans Elle se souvient du jour, un 16 novembre, de l’heure 20h30, mais pas de l’année. Le temps finalement a perdu de son sens.
A l’annonce de ce décès, elle a cassé beaucoup de choses dans son appartement. De désespoir et de tristesse.

« Mon mari est décédé le 16 novembre. C’est ça il y a 3 ans. A 20h30, oui, et quand j’ai appris le décès j’en ai cassé des choses. Avant y’ avait des meubles, des meubles là, des meubles dans le couloir. J’ai cassé. Oui oui oui j’arrêtais pas… »

Madame Larue et Madame Noisier

Madame Larue avait bien besoin de quelqu’un qui l’aide à porter ses grosses courses… Alors munie d’un flyer, elle se rend à la mairie pour demander une rencontre… Et c’est comme ça que quelqu’un qui a besoin d’aide donne également des visites de convivialité !

Bip-Bop a proposé Fabienne, qui comme elle dit « a un gros handicap ». Fabienne a eu un accident de voiture :

« – c’était bête. C’était en plein décembre. Et j’ai atterri dans un arbre. J’étais toute seule. Coupée en deux

– La voiture, ou l’arbre ou vous ?

– Bè elle ? La voiture et moi »

Madame Lemoine et Madame Charbonnier.

Il ne serait pas exagéré de dire que Madame Lemoine adore Catherine, elle adore sa gentillesse, son savoir et sa disponibilité «J’ai jamais trouvé quelqu’un de si gentil avec autant de qualités, jamais trouvé personne mieux que Catherine, y’ a moins bien mais y’ a pas mieux…. c’est sûr (rire) !»

Un jour, Madame Lemoine a écrit un courrier à Intermarché pour savoir si « il n’y avait pas une aide possible pour faire ses courses ». A cette époque Bip-Bop y organisait régulièrement des animations pour se faire connaître. Aussi, le personnel d’Intermarché a envoyé le courrier de Madame Lemoine à Bip-Bop…et… Après une première prise de contact pour définir ses besoins et trouver la personne adéquate, Bip-Bop proposa des visites de convivialité car il y avait d’autres possibilité pour les courses, et de là, la rencontre avec Catherine. Et Catherine fut «y’ a pas mieux» !